Plan Infrapolmar Plan Infrapolmar

Un plan de lutte contre les pollutions marines sur le littoral des Maures

 

La Méditerranée est le lieu de transit d’un quart du trafic maritime mondial. Les risques d’un accident maritime sont donc réels et les dégazages, même réglementés, ont des conséquences fréquemment observées sur nos côtes.

 

Pour faire face à ce type de déconvenues et se tenir près à réagir face à une pollution d’origine maritime sur leurs côtes, les communes du Sivom du littoral des Maures ont confié à leur Observatoire Marin l’élaboration d’un plan Infrapolmar (formation Infrapolmar).

 

Le plan Infrapolmar a pour objet de définir une stratégie de lutte contre une pollution accidentelle marine de faible ampleur ou de contribuer à faire face à une telle pollution de moyenne ou grande ampleur. Cela s’applique pour une pollution liée aux hydrocarbures ou tout autre produit (produits chimiques, macrodéchets,…).

 

Depuis l’instruction du 4 mars 2002 relative à la lutte contre la pollution du milieu marin, complétée depuis par l’instruction du 11 janvier 2006 portant adaptation de la réglementation relative à la lutte contre la pollution du milieu marin (POLMAR), les opérations de lutte, contre les pollutions de faibles et de moyennes ampleurs, incombent à la communes et sont dirigées par les maires dans le cadre de leurs attributions de police générale prévue par l’article L. 2212-2 du Code Général des Collectivités Territoriales.

 

Le plan Infrapolmar constitue donc un outil essentiel de planification au sein duquel les maires peuvent préciser l’organisation qu’ils retiennent pour la gestion des opérations de lutte contre les pollutions menées à l’échelon intercommunal, suivant les moyens propres des communes, répondant ainsi à leurs obligations légales.

 

L’objectif de cette démarche intercommunale est multiple : mettre en place une stratégie adaptée aux contextes communal, intercommunal et départemental, mutualiser l’acquisition du matériel et enfin mutualiser les hommes, pour que les communes du syndicat puissent bénéficier de toutes les énergies qui composent leur territoire.

 

Dernière modification le 14 Avril 2014
© Communauté de communes du Golfe de Saint-Tropez