Mouillages organisés Mouillages organisés
Ancre à vis

Ancre à vis (J.Payrot)

 Installation d'une balise

Installation d'une balise (E. Rivas)

La prise de conscience de la vulnérabilité de notre frange littorale face au surcroît d'activités ou d'occupations en période saisonnière, a incité les responsables de la commune de Cavalaire à réfléchir aux meilleures méthodes et outils permettant de protéger le milieu marin.
Cette démarche s'est notamment traduite par la volonté de mieux organiser les mouillages sauvages de bateaux dans la baie, ceci afin de limiter les agressions causées au milieu naturel par les ancrages répétés.

 

Aussi, depuis le 15 juin 2006, les plaisanciers fréquentant la baie de Cavalaire ont à leur disposition 3 zones de mouillages collectifs et d'équipements légers, destinées à l'accueil et au stationnement de leurs embarcations.

 

Cet espace accueille jusqu'au 15 septembre les bateaux d'une taille maximum de 16 m et résidant pour une nuit ou plusieurs jours.
L'accueil des usagers, la perception des droits de mouillage, la mise à disposition d'équipements (sanitaires, bornes de récupération des eaux usées, etc.), ou de services (ramassage des ordures ménagères à bord des bateaux, informations nautiques) sont proposés par le personnel municipal.

 

Les bénéfices attendus par cet aménagement sont multiples :

  • Il permet d'organiser et réglementer les mouillages sur un périmètre délimité pour 85 unités, correspondant à la fréquentation jusqu'alors constatée,
  • Les rejets de déchets, eaux usées et hydrocarbures sont strictement interdits dans la zone,
  • En lisière de l'herbier de posidonie, les bouées sont fixées sur ancres à vis, de manière à ne pas dégrader cet écosystème remarquable,
  • La brigade nautique de la Police Municipale est compétente dans la zone et se charge de faire respecter le règlement en vigueur.

 

Ces détails d'aménagement et d'organisation font de la zone de mouillages organisés de Cavalaire un véritable outil de préservation du milieu marin.

 

De plus, l'Observatoire Marin, associé au projet, assure le suivi écologique sur la base d'un protocole d'intervention permettant de mesurer l'évolution de différents paramètres :

  • l'herbier de posidonies,
  • les sédiments marins,
  • les macro déchets,
  • la qualité bactériologique de l'eau.

Les premiers enseignements de cette ambitieuse initiative pourront être tirés dès la fin de la saison estivale.

Dernière modification le 14 Avril 2014
© Communauté de communes du Golfe de Saint-Tropez