Sites de plongée Sites de plongée

Si les plaisanciers et usagers de la mer sont incités à préserver le milieu marin, par le biais de la campagne Ecogestes pour la Méditerranée notamment, l’Observatoire marin souhaite aussi faire adhérer les professionnels de la mer aux pratiques qui concourent à la préservation du littoral.

 

Depuis 1999, l’état de santé des sites de plongée localisés le long du littoral des Maures préoccupe leurs utilisateurs.

 

En effet, avec le développement des activités subaquatiques (plongée, apnée et chasse sous-marine), les mouillages se multiplient à proximité de ces sites et accentuent les dommages sur l’environnement.
Si aucune action n’est engagée pour limiter l’impact des ancres, leur effet pourrait devenir irréversible.

 

Des aménagements s’avèrent donc indispensables pour protéger les sites de plongée tout en préservant l’économie locale, laquelle bénéficie de la notoriété de ces derniers.

 

Les objectifs retenus sont de :

  • Préserver la beauté des sites de plongée, et par suite, leur attractivité,
  • Eviter la dissémination d’espèces envahissantes telles que Caulerpa taxifolia,
  • Augmenter la sécurité des plaisanciers et des plongeurs

 

Epave du Ramon Meumbru

Dessin de l’épave du Ramon Meumbru - Urse Bruner
«Portrait d’épaves» de J.P. Joncheray

L’expérimentation menée depuis 2004 sur le site de plongée le Ramon Meumbru, situé à l’entrée de la baie de Cavalaire, a pour ambition de répondre à ces objectifs, et de servir de base de travail pour les éventuels futurs aménagements des autres sites remarquables du littoral des Maures.

 

L’aménagement d’un site de plongée se déroule en quatre étapes :

  • une phase de concertation préalable, afin de définir la teneur du projet avec l’ensemble des acteurs concernés : pêcheurs professionnels, clubs d’activités subaquatiques (scaphandre autonome, apnée et chasse sous-marine), élus locaux, services d’Etat, etc.
  • la signature d’une charte de bon usage approuvée par les usagers du site et qui prévoit de :
    • Définir les usagers bénéficiaires de l’équipement,
    • Etablir un partenariat avec les clubs afin de faire un bon usage de l’aménagement,
    • Assurer une surveillance permanente de la qualité du mouillage,
    • Mettre en avant les richesses biologiques du site et le préserver, etc.
  • la mise en place de bouées de surface, sur lesquelles viennent s’amarrer les usagers des signataires de la charte.
    Ces bouées comportent une série d’informations visant à définir les modalités d’usage pour les destinataires et les non destinataires de l’équipement. Elles sont installées dès la mi-avril et sont retirées à la mi-octobre.
  • la tenue d’une réunion d’évaluation, au terme de la saison de plongée, qui est l’occasion de dresser un bilan des avantages et des contraintes de l’équipement, mais aussi d’impliquer ses usagers dans la gestion globale des sites de plongée du littoral des Maures.


Au terme des deux années d’expérience menées, les éléments ressortis lors des temps de concertation ont été très encourageants pour l’Observatoire marin : renfort de sécurité et de confort procurées par les bouées d’amarrage, progression de la qualité écologique du site... En somme, de bonnes perspectives pour la mise en valeur des autres sites de plongées du littoral des Maures.

Télécharger le bilan de l'aménagement des sites de plongée

Carte des sites de plongée

Dernière modification le 14 Avril 2014
© Communauté de communes du Golfe de Saint-Tropez