Sustain : un programme européen Sustain : un programme européen

Qu’est-ce que le projet Sustain ?

 
Le développement durable est une des stratégies fondamentales de l’Union européenne, qui est vitale pour la prospérité future des états membres. Cela est d’autant plus important dans les zones littorales quand on sait que plus d’un tiers de la population européenne vit à moins de 50 km de la côte, exerçant ainsi des pressions environnementales, sociales et économiques.
 
Le programme SUSTAIN est un projet de trois ans, doté de 1,8 millions d’euros en partie financés par le programme INTERREG IVC*. Les résultats contribueront à la publication officielle de la stratégie de développement durable de l’Union européenne.
 
Le but de SUSTAIN est par conséquent de créer de nouveaux outils réglementaires pour aider les pouvoirs publics et les communes littorales des 22 Etats côtiers de l’Union européenne à tendre vers des démarches durables à travers leurs actions respectives. Ceci sera basé sur la définition d’un jeu d’indicateurs de durabilité évaluables par tous, développés et validés tout au long du projet.
 
Les 12 partenaires du projet, venant de toute l’Union européenne, pourront ainsi accroître le degré de durabilité des actions entreprises dans leurs propres zones géographiques grâce aux échanges d’expériences et bonnes pratiques observées au cours du projet qui s’étend jusqu’en décembre 2012.

 

 
Programme SUSTAIN
Présentation des problématiques
d’érosion du littoral sur la Baltique - © D. Cordola

 

* : Le Programme de coopération interrégionale INTERREG IVC, financé par le Fonds de Développement Régional de l’Union européenne, aide les régions d’Europe à travailler ensemble afin de partager des expériences et des pratiques efficaces dans les domaines de l’innovation, de l’économie de la connaissance, de la prévention des risques environnementaux. 302 millions d’euros sont attribués à ce projet, mais au-delà de ces aspects, c’est un champ de connaissances et de solutions potentielles accessibles aux décideurs régionaux qui s’ouvre à eux.



Objectifs et résultats attendus

 
Objectif principal :
  • Mettre en place, au bout de trois ans (2010-2012), un outil d’aide à la décision politique parfaitement opérationnel, qui permettra de mesurer la pérennité des politiques engagées au sein des aires côtières en termes de développement durable.

Sous-objectifs :
  • Obtenir une liste définitive d’indicateurs de durabilité facilement exploitables au niveau des zones côtières.
  • Faire une auto-évaluation des indicateurs identifiés pour qu’ils soient utilisables à une échelle paneuropéenne, c’est-à-dire attachée à l’unité politique de l’Europe.
  • Accroître le caractère durable des aires partenaires à travers l’échange d’expériences et le transfert de pratiques pendant le temps de mise en oeuvre du projet, sur les problèmes de durabilité des zones côtières.

Résultats attendus :
  • Des outils d’évaluation cohérents des politiques conduites en termes de développement durable.
  • Un éventail d’indicateurs approuvés, applicables au niveau des autorités locales (Communes) et régionales partenaires.
  • Un échange d’expériences et de savoir-faire entre les différents partenaires impliqués.
  • Une contribution à la mise en oeuvre d’une stratégie de développement durable, spécifique aux aires littorales.

 

 

Réunion de travail Sustain
Réunion de travail en présence des différents
partenaires européens du programme Sustain - © T. Ristic

 

Les partenaires du programme

Partenaires du projet Sustain

 

  1. L’Union pour les Côtes et la Mer - EUCC (Pays Bas) (Partenaire responsable du programme)
  2. L’Observatoire marin - Communauté de communes du golfe de Saint-Tropez (France)
  3. La municipalité de Sefton (Grande Bretagne)
  4. Institut Leibniz pour la recherche en mer Baltique, IOW (Allemagne)
  5. La municipalité de Samothraki (Grèce)
  6. La division administrative du bassin versant de Tagus (Portugal)
  7. Le conseil de la région de Down (Grande Bretagne)
  8. L’institut canarien des sciences marines (Espagne)
  9. La province de Teramo (Italie)
  10. Le centre de développement régional de Koper (Slovénie)
  11. L’université de Cork (Irlande)
  12. La municipalité de Kouklia (Chypre)
Dernière modification le 14 Avril 2014
© Communauté de communes du Golfe de Saint-Tropez